HUN

Conférences

2017-04-03 18:00 2017-04-03 19:30 Démocraties en crise : quels diagnostics ? Quels remèdes ?

Ajouter à mon calendrier

Démocraties en crise : quels diagnostics ? Quels remèdes ?

Cycle: S'engager en politique aujourd'hui

Le 3 avril 2017 de 18:00 à 19:30

En français avec traduction simultanée en hongrois et anglais

Conférence d’ouverture

Cynthia Fleury, philosophe, est professeur de philosophie politique à l’American University of Paris et à Sciences Po, et titulaire de la chaire de philosophie de l’Hôtel-Dieu. Ses recherches portent sur les pratiques et pathologies des démocraties ainsi que sur les outils de la régulation démocratique. Elle procède ainsi, dans son ouvrage Les Pathologies de la démocratie (Fayard, 2005), à un bilan de santé de la démocratie française et de ses idées fondatrices et, dans La Fin du courage (Fayard, 2010), à une réflexion sur le découragement politique individuel et collectif et sur les réponses à y apporter pour maintenir une véritable démocratie.

Membre du Comité consultatif national d’éthique, co-fondatrice et vice-présidente du Collectif Roosevelt, membre fondateur du réseau européen des femmes philosophes de l’UNESCO, Cynthia Fleury intervient régulièrement dans les médias.

Cette conférence inaugure le cycle « S’engager en politique aujourd’hui » organisé tout au long de l'année 2017 par les Instituts français de Budapest, Prague et Bratislava, avec le soutien de l'Institut français de Paris, dans le cadre du Fonds d'Alembert 2017. L’Institut français de Budapest remercie les partenaires de ce cycle à Budapest :

 

Descriptif du cycle

Du mouvement Nuit Debout français aux résultats surprise du référendum du Brexit et de l’élection présidentielle aux Etats-Unis, de l’émergence de nouveaux partis issus de la société civile à celle de partis basés sur des contestations multiformes, nombreuses sont les manifestations contemporaines d’une demande de renouvellement de la démocratie et des formes de mobilisation qui la font vivre.

Se pose dans cette perspective la question de l’engagement politique et de son sens sur le long terme alors que ses modes d’expression évoluent, que les formes traditionnelles du pouvoir politique (exercice du droit de vote ou adhésion à un parti politique) s’essoufflent et que grandit la demande pour des types de participation plus spontanée et l’intérêt pour des engagements à cause unique. 

L’objectif du cycle de conférences et débat proposés par les Instituts français de Budapest, de Prague et de Bratislava sera donc de faire un état des lieux de l’engagement politique aujourd’hui, des grands facteurs (sociétaux, économiques et institutionnels) qui le structurent, et des perspectives qui se dégagent pour une mobilisation politique des nouvelles générations.

Après une conférence d’ouverture, chaque table ronde s’attachera à donner la parole à des intervenants français, hongrois, tchèques et/ou slovaques ainsi qu’à se faire croiser les points de vue politique, philosophique, sociologique, journalistique et issus des nouvelles générations, sur des sujets qui sont autant d’actualité en France que dans les pays d’Europe centrale où sont situés les trois Instituts partenaires de ce cycle.

 

Evénements suivants du cycle

- Le socle démocratique et ses fragilités contemporaines (19 avril à 18h, Institut français)

Cette table ronde s’intéressera aux liens entre changement social, économie, et participation politique. Entre « überisation » de la société et perte de vitesse des systèmes économiques, le poids et le rôle des classes moyennes – piliers traditionnels de la démocratie libérale – évoluent : quelles sont les conséquences pour la configuration des systèmes de partis et les formes de participation politique ? Avec la participation de Bruno Cautrès, chercheur CNRS au Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF), spécialiste des comportements et attitudes politiques.

 - Ethique de l’engagement politique (début octobre, Institut français)

Cette deuxième table ronde portera sur la déontologie de la vie publique à travers une réflexion sur les règles qui sous-tendent les relations entre « pouvoir » et « politique » et sur les institutions qui peuvent y veiller: éligibilité des responsables politiques, transparence de la vie publique, organisation et financement des partis, réglementation des médias etc.

 - Quelle place pour les nouvelles générations en politique ? (fin novembre, Institut français)

Entre sursauts de mobilisation pour faire entendre leur voix et désaffection, les réponses des jeunes générations varient d’un sujet à l’autre, d’un pays à l’autre. Quelles sont leurs préoccupations et leurs aspirations aujourd’hui ? Comment voient-ils leur place dans la communauté politique ? Le champ politique peut-il devenir également ouvert aux femmes et aux minorités ?

 

Public lecture: Democracies in crisis : diagnosing causes, finding remedies

French Institute, Monday 3rd April at 6pm

In French with simultaneous translation in Hungarian and English

Opening lecture

Cynthia Fleury, philosopher, is professor of political philosophy at American University of Paris and at Sciences Po, and holds the chair of philosophy at the Hôtel Dieu hospital in Paris. She focuses in her research on the principles that underpin democracy, on the conditions that make for their success or failure, and on the tools of democratic regulation. Her work on Les Pathologies de la démocratie (Fayard, 2005, “Pathologies of Democracy”) is an analysis of the state of French democracy and of the values and principles that have underpinned it since 1789. In La Fin du courage (Fayard, 2010, “The end of courage”), she reflects on individual and collective political courage – and on its limits – and on the solutions that can make for a real democracy.

A member of the national consultative committee on ethics, co-founder and vice-president of the Collectif Roosevelt (a citizen network seeking to foster public debate on political, social and economic issues), founding member of the UNESCO European network of women philosophers, Cynthia Fleury writes a weekly column in L’Humanité and is regularly invited to comment on philosophy and current affairs in radio and television programmes and in the press.

 

This is the opening event of the series of lectures and round tables on “Getting involved with politics today” organised throughout this year by the French Institutes in Budapest, Prague and Bratislava, with the support of the French Institute in Paris.

The French Institute in Budapest thanks its partners for this cycle:

Description of the series

As recent months have shown, an important demand exists for a renewal of democracy and of the forms of mobilisation that underpin it. Examples include the French Nuit Debout protest movement (in opposition to the proposed labour reforms), the surprise results of the Brexit referendum and of the US presidential elections, and the emergence of new political parties.

These various examples beg a number of questions including whether traditional forms of political power (such as the vote or membership of a political party) are losing their appeal, whether these are superseded by a growing demand for more spontaneous forms of participation or for single-cause mobilisation, and, ultimately, of what engaging in politics means today.

The aim of the cycle of conferences and debates organised by the French Institutes in Budapest, Prague and Bratislava throughout 2017 is therefore to map out forms of contemporary political engagement as well as the major factors (social, economic, institutional) that structure it, and to investigate the interest of younger generations for political mobilisation.

Following an opening lecture, each debate or round table will bring together French, Hungarian, Czech and/or Slovak speakers as well as various disciplinary and generational viewpoints on topics which are as relevant for France as for the countries of Central Europe where our three partner Institutes are located.

Upcoming events in this series

- The foundations of democracy and their contemporary weaknesses (19th April, 6pm, French Institute in Budapest)

This round table discussion will focus on the connections between social change, economics, and political participation. What are the consequences for the system of political of parties and the forms of political participation of the change of economic models (e.g. toward an “über-isation” of society) and of the relative changes in interaction between individuals and social groups that derives from it? With the participation of Bruno Cautrès, researcher at the Centre for Political Research at Sciences Po (CEVIPOF), where he focuses on voting patterns, on political behavior and attitudes, and on the study of political and social cleavages.

 - Ethics of political engagement (early October, French Institute in Budapest)

This second round table will focus on the rules that underpin the relations between “power” and “politics” and on the institutions that exist to oversee these rules (which include eligibility requirements, transparence of public life, organization and financing of parties, media regulation etc).

 - How do younger generations fit in today’s politics? (late November, French Institute in Budapest)

This debate will be accompanied by a research group with students to discuss how they see their place in the political community, what forms of engagement and information they would like to see emerge, and how the political field can also be made more open to women and minorities.

 

 

 

 

2017-04-03 18:00 2017-04-03 19:30 Démocraties en crise : quels diagnostics ? Quels remèdes ?

Ajouter à mon calendrier

Institut français de Budapest, Auditorium

www.franciaintezet.hu

Fő u. 17,
1011 Budapest